Diplomatie : Joe Biden rompt avec la politique étrangère de Donald Trump

Source AFP
·1 min de lecture
Le président américain Joe Biden.
Le président américain Joe Biden.

Joe Biden a mis fin, jeudi 4 février 2021, au soutien américain à la coalition saoudienne au Yémen et gelé le retrait des troupes américaines en Allemagne, tout en amorçant un changement de ton à l'égard de la Russie, en rupture avec la diplomatie de Donald Trump. « ?Nous renforçons nos efforts diplomatiques pour mettre fin à la guerre au Yémen », « ?qui a créé une catastrophe humanitaire et stratégique », a déclaré le président des États-Unis dans son premier discours de politique étrangère, au département d'État. « ?Cette guerre doit cesser », a-t-il martelé, confirmant la nomination d'un diplomate chevronné, Timothy Lenderking, comme émissaire pour le Yémen. « ?Et pour souligner notre détermination, nous mettons fin à tout soutien américain aux opérations offensives dans la guerre au Yémen, y compris aux ventes d'armes. »

Concrètement, Washington va annuler la vente controversée à Riyad de « ?munitions de précisions » décidée à la fin du mandat de l'ex-président républicain, qui a toujours soutenu, envers et contre tout, le royaume saoudien, pilier avec Israël de sa politique anti-Iran. Remettre en cause ce soutien à l'Arabie saoudite, c'est donc bousculer les équilibres des alliances régionales et redessiner la stratégie des États-Unis au Moyen-Orient. Riyad dirige une coalition militaire accusée de nombreuses bavures envers les civils dans son intervention auprès du gouvernement yéménite contre les rebelles houthis, appuyés par l'Iran.

À LIRE AUSSIL'Ara [...] Lire la suite