Diplomatie : Joe Biden, à mi-chemin entre la politique d'Obama et celle de Trump

·1 min de lecture

Avec Joe Biden élu président des Etats-Unis, ce sera la fin de la politique unilatérale menée par Donald Trump et le retour du pays dans l'accord de Paris sur le climat. Mais la politique du retrait des troupes américaines en Irak et en Afghanistan continuera tandis que les relations avec la Chine pourraient rester tendues.

Multilatéralisme

Nombre de chancelleries dans le monde poussent un ouf de soulagement. Tout au long de sa campagne, Joe Biden a clairement fait comprendre qu'en cas de victoire il abandonnerait la politique unilatérale – et souvent brouillonne – menée par Donald Trump. Reconstruction de la relation avec l'Otan, que le milliardaire avait qualifiée d'"obsolète", mais aussi avec l'ONU; proposition faite à l'Iran d'une "voie crédible de retour à la diplomatie" pour que les États-Unis reviennent dans l'accord de Vienne sur le nucléaire... "Biden replacera la diplomatie au cœur de la politique étrangère américaine et reconstruira le département d'État, qui a souffert, avance Alexandra de Hoop Scheffer, directrice du think tank German Marshall Fund of the United States. Pour le reste, il ne faut pas s'attendre à une vision et une politique totalement différente de celle menée par Trump, notamment sur les relations commerciales avec la Chine."

Lire aussi - Jean-David Levitte : "Avec Joe Biden, les Etats-Unis ne seront pas forcément plus accommodants avec l'Europe"

Environnement

Il a promis de prendre cette décision, via un décret, au premier jour de son mandat : cel...


Lire la suite sur LeJDD