Diplomatie. La Hongrie, cheval de Troie de Poutine en Europe

·1 min de lecture

Cultivant une importante proximité avec le Kremlin, le gouvernement Fidesz de Viktor Orbán sert résolument les intérêts de la Russie qu’ils soient nucléaires, politiques ou économiques dénonce l’hebdomadaire magyar de référence HVG.

Vladimir Poutine passe une tête sous le territoire magyar. Voilà comment le magazine libéral HVG illustre, en couverture de son édition du 20 mai, le renforcement des positions du Kremlin en Hongrie ces dernières années. “La Hongrie est devenue une base d’agents russes. Moscou veut affaiblir les institutions européennes et euro-atlantiques jugées dangereuses et trop puissantes. Et en cela, la Russie a trouvé en Orbán [le Premier ministre, au pouvoir depuis 2010] un partenaire”, observe l’hebdomadaire de référence.

Selon le politologue András Rácz, spécialiste de la Russie sollicité par HVG, la Hongrie “occupe un rôle particulier dans la politique étrangère russe” et le maintien du gouvernement Orbán au pouvoir après les élections de 2022 “est dans l’intérêt du Kremlin”. Et notamment parce que Moscou finance la modernisation de la centrale nucléaire de Paks, projet vivement dénoncé par les adversaires du dirigeant hongrois.

À lire aussi: Hongrie. Orbán accueille Poutine et “s’imagine dans la cour des grands”

D’après un autre analyste, s’exprimant de manière anonyme, le Fidesz “recevra un important soutien informationnel durant la campagne” et des cyberattaques ciblant l’opposition “ne sont pas à exclure”.

HVG poursuit en évoquant le siège budapestois de la Banque internationale d’investissement, ancienne caisse du bloc de l’Est, soupçonnée de servir d’officine pour le renseignement de Moscou. “Il est très probable que l’instance entretienne une relation avec les services secrets. Signe qui ne trompe pas, ses employés ont obtenu l’immunité diplomatique en Hongrie”, souligne le magazine, se référant au point de vue du journaliste d

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles