D'inquiétantes menaces contre BTS et leurs fans montrent des failles dans la sécurité de Twitter

·2 min de lecture

Un groupe Facebook basé au Bangladesh est entré en guerre contre le groupe sud-coréen BTS et ses fans, qu’il accuse de soutenir l’homosexualité, l’athéisme et d’entretenir une vie toxique.

C’est une histoire qui aurait pu passer inaperçue si elle ne mettait pas en lumière une grave brèche de la sécurité sur les réseaux sociaux. Un groupe Facebook, basé au Bangladesh, semble être entré en guerre contre le groupe sud-coréen BTS et ses fans. La raison? La page suivie par plus de 5000 personnes explique dans différents messages s’en prendre à eux parce qu’ils soutiendraient l’homosexualité et l’athéisme, contraires à leurs valeurs. S’ils ne semblent pas vouloir s’en prendre à eux physiquement, c’est dans le monde numérique que les membres de cette page lancent leurs actions.

A voir :En images : BTS, fiers diplomates à la tribune de l’ONU

Leur procédé est simple, ils tentent de faire suspendre des comptes en ligne, notamment sur Twitter, en affirmant détenir les droits de photos publiées sur ceux-ci. Résultats, mardi, l’une des pages officielles de BTS, qui compte plus de 5 millions d’abonnés, a été suspendue par Twitter. Les semaines précédentes, les «hackeurs» ont réussi à faire en sorte de faire disparaître du compte principal des sept artistes (lui suivi par plus de 40 millions de personnes), plusieurs selfies qu’ils avaient eux-mêmes pris et publiés. Là encore, Twitter affichait ensuite un message signalant que l’image avait sauté en raison d’une violation des copyrights. Au bout de plusieurs signalements, une page peut ensuite être définitivement suspendue.

A chaque fois, le réseau social a fini par les réafficher, après notamment la mobilisation des fans qui pointent l’ironie de voir les droits de selfies appartenant de fait aux chanteurs, êtres signalés pour une question de droits. Mais la situation est d’autant plus préoccupante que cette faille dans la sécurité ne semble toujours pas être(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles