"Nous les dinosaures, on est encore là !" : la chanteuse Nicoletta raconte ses cinquante ans de scène dans son livre "Soul Sister"

Odile Morain
·1 min de lecture

Mamy Blue, Il est mort le soleil, ou encore La musique, depuis cinquante ans Nicoletta fait chavirer les ondes avec des tubes inoubliables. Un parcours ponctué de rencontres magnifiques, de souvenirs émouvants, de coups de gueule et des grands fous rires qu'elle relate dans son ouvrage Soul Sister qui vient de paraître aux éditions du Cherche Midi. Invitée du journal de France 3 Paris Ile de France, la chanteuse livre ses souvenirs.

Ray Charles, rencontre capitale

Ray Charles considérait Nicoletta comme l’une des plus belles voix de la chanson française, "la seule Blanche avec une voix de chanteuse noire" disait le musicien américain, qui lui avait fait l’honneur de la considérer comme une "soul sister", d'où le titre du livre. C'est en 1967, lors d'un concert du jazzman à Montréal que les deux artistes se rencontrent. Le musicien tombe amoureux du titre Il est mort le soleil et décide de le traduire et l'interpréter en anglais. La chanteuse se souvient avec émotion de cette rencontre. "Ça a été un miracle incroyable de rencontrer Ray Charles et qu'il reprenne une de mes plus jolies chansons", dit-elle.

En 50 ans de scène, d'autres rendez-vous essentiels viennent illuminer le début de la carrière de Nicoletta. "C'est grâce à des grandes stars que j'ai pu avancer et être dans la lumière, j'ai rencontré des gens extraordinaires qui m'ont fait confiance, Ray Charles, Johnny ou Brel", assure encore la chanteuse. Grâce à sa voix puissante et déchirée, Nicoletta s'impose (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi