Ce dinosaure de la taille d’un chat marchait-il sur la pointe des pattes ?

Nathalie Mayer, Journaliste
·1 min de lecture

Il a été trahi par une seule et unique empreinte laissée sur le sol de la Chine, il y a environ 100 millions d’années. Une empreinte laissée par celui que des chercheurs de l’université du Queensland (Australie) identifient aujourd’hui comme un dinosaure herbivore à dos cuirassé de la famille des stégosaures. Probablement un bébé dinosaure, pas plus grand… qu’un chat !

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Il avait probablement des pointes sur sa queue et des plaques osseuses le long de son dos. « Mais son empreinte de moins de six centimètres, c’est la plus petite empreinte de stégosaure connue au monde », commente Anthony Romilio, chercheur à l’université du Queensland, dans un communiqué. Les autres empreintes de stégosaures trouvées dans la région mesurent en effet jusqu’à trente centimètres. Parfois cinquante. En Australie, il en a même été découvertes allant jusqu’à 80 centimètres ! Mais les caractéristiques de l’empreinte coïncident avec celles des stégosaures.

La plus petite empreinte de stégosaure au monde. Même pas six centimètres. Les chercheurs ne savent pas réellement pourquoi on trouve aussi peu d’empreintes de stégosaures juvéniles. Peut-être ces dinosaures avaient-ils une croissance rapide. © Lida Xing, Université de géosciences chinoise
La plus petite empreinte de stégosaure au monde. Même pas six centimètres. Les chercheurs ne savent pas réellement pourquoi on trouve aussi peu d’empreintes de stégosaures juvéniles. Peut-être ces dinosaures avaient-ils une croissance rapide. © Lida Xing, Université de géosciences chinoise

Trouver d’autres empreintes

Seule différence : l’empreinte du stégosaure à taille de chat n’est pas allongée. « Les stégosaures marchaient talons au sol, un peu comme nous, les humains, mais à quatre pattes. Ce dinosaure semble avoir eu plutôt la démarche d’un oiseau ou… d’un chat, justement. Avec des talons décollés du sol », précise Anthony Romilio.

Une observation étonnante, car de telles empreintes n’ont pour l’heure été relevées que pour des...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura