Dinosaure, Covid et réanimation, grotte de Tautavel : l'actu des sciences en ultrabrèves

·2 min de lecture

Dans cette sélection du 18 mars 2021 : un fossile exceptionnel découvert en Chine, la situation dans les services de réanimation en France décryptée et un rare bout d'os révèle une partie de ses secrets.

L'actualité des sciences du 18 mars 2021, c’est :

En paléontologie :

  • Dans des dépôts rocheux datant de la fin du Crétacé, en Chine, un fossile d'oviraptorosaure a été découvert figé au-dessus de ses œufs.

  • L'animal était accroupi sur son couvain de 24 œufs et au moins 7 d'entre eux ont conservé des os ou des squelettes partiels d'embryons non éclos à l'intérieur.

  • Des cailloux ont été retrouvés dans la région abdominale de l'adulte : il pourrait s'agir de "pierres d'estomac" ou gastrolithes, des minéraux ingérés volontairement.

En santé :

  • Le taux d’occupation des lits en réanimation augmente dans toutes les régions, sauf en Bourgogne-Franche-Comté, Martinique et Mayotte.

  • Au total, cinq régions ont déjà saturé la totalité de leur capacité initiale, et seulement six régions sont encore sous le seuil d’urgence sanitaire.

  • L'Ile-de-France pourrait être confinée à nouveau.

En anthropologie :

  • Un fragment d'ossement humain vieux de 450.000 a été identifié dans la grotte de Tautavel, dans les Pyrénées-Orientales.

  • D'une longueur de six centimètres, il proviendrait d'un péroné d'un individu du genre Homo heidelbergensis ou d'un ancêtre de Néandertal.

  • Selon l'archéologue Christian Perrenoud, "il est très rare de trouver des ossements humains de cette époque".

En archéologie :

  • Une équipe de chercheurs de l'University College de Londres vient de proposer la reconstitution numérique la plus avancée à ce jour de la célèbre machine d'Anticythère.

  • Cette machine a été supposément conçue aux alentours du 1er siècle avant J.-C. pour calculer les positions astronomiques.

  • Pour l'historien Denis Savoie, ces nouveaux travaux sont "hautement spéculatifs".

En animaux :

  • Au 19e siècle, dans le nord du Pacifique, les baleiniers ont parfois peiné à harponner des cachalots.

  • "Le taux auquel les baleiniers réussissaient à harponner les baleines avait diminué d'environ 58% au cours des premières années d'exploitation", souligne une nouvelle étude.

  • Cette dernière révèle que les cachal[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi