Ce dinosaure carnivore géant foulait l'Europe il y a 125 millions d'années

Ce dinosaure carnivore géant foulait l'Europe il y a 125 millions d'années

D'après le paléontologue Darren Naish, il s'agit d'une nouvelle preuve démontrant que la famille des spinosaures est originaire d'Europe.

DINOSAURE - Dix mètres de long, une tête de crocodile et des griffes acérées. Voilà les principales caractéristiques de ce gigantesque prédateur européen. Issue de la famille des Spinosauridae, cette nouvelle espèce a été découverte grâce à des fossiles déterrés sur la côte sud-ouest de l’île de Wight en Angleterre.

Présenté dans une étude publiée le 9 juin dernier dans la revue scientifique PeerJ ce nouveau dinosaure faisait régner la terreur il y a environ 125 millions d’années, durant le Crétacé inférieur. Pour le moment, il ne possède pour l’instant pas d’autre nom que le Spinosaure de White Rock (en référence aux roches blanches de l’ile de Wight).

“C’était un animal gigantesque, dépassant les 10 mètres en longueur. Au vu de certaines de ses dimensions, il représente probablement le plus grand prédateur jamais découvert en Europe”, selon Chris Barker, chercheur en paléontologie qui a dirigé l’étude parue dans la revue PeerJ.

Un super-prédateur amphibien


Peu de fossiles ont pour l’instant été découverts de ce nouveau spécimen. Mais pour le chercheur Chris Barker, “les chiffres ne mentent pas: il est plus gros que le plus gros des spécimens jamais trouvés en Europe”, souligne-t-il auprès de l’AFP.

Photos de la vertèbre caudale antérieure partielle, l'un des os retrouvés de ce nouveau spinosaure. (Photo: Chris Barker/Jeremy Lockwood/Darren Naish/PeerJ)
Photos de la vertèbre caudale antérieure partielle, l'un des os retrouvés de ce nouveau spinosaure. (Photo: Chris Barker/Jeremy Lockwood/Darren Naish/PeerJ)

Photos de la vertèbre caudale antérieure partielle, l'un des os retrouvés de ce nouveau spinosaure. (Photo: Chris Barker/Jeremy Lockwood/Darren Naish/PeerJ)

Ce carnivore apparaît ainsi “encore plus grand” qu’un autre dinosaure découvert au Portugal en 2017, le terrifiant Tarvosaurus. Ressemblant à un tyrannosaure, ce super-prédateur aux dents aiguisées de 10 centimètres de long régnait entre autres sur le sud de la France durant le Jurassique (il y a environ 150 millions d’années). L’exercice de comparaison des tailles reste toutefois difficile au sein de ce monde disparu, rappelle Matt Lamanna, spécialiste des dinosaures du Carnegie Museum of Natural History en Pennsylvanie. Ainsi, le Spinosaure de White Rock n’atteignait probablement pas la taille de monstres comme le Giganotosaurus. Ce dernier, plus gros prédateur terrestre connu à ce jour, fait notamment son apparition sur grand écran dans le nouveau Jurassic World 3. Autre élément marquant de cette nouvelle espèce (et plus largement des spinosaures): elle était probablement amphibie. En témoignent sa morphologie et sa tête allongée semblable aux crocodiles. Il y a également la densité de leurs os, dont une étude publiée en mars 2022 dans Nature explique qu’elle permettait aux spinosaures de nager et de chasser tout en étant immergé.

Une famille de prédateurs originaire d’Europe


Les fossiles de ce nouveau géant ont été découverts dans une formation géologique lagunaire (anciennement un lagon) qui a révélé une strate historique encore méconnue. Cela “nous aide à dépeindre les conditions de vie de ces animaux à cette époque”, ajoute Chris Barker. Sur l’île de Wight, les scientifiques ont déjà déniché deux nouvelles espèces de spinosauridés, dont le Ceratosuchops inferodios, baptisé “héron de l’enfer”. La découverte de ce nouveau super-prédateur vient pour le co-auteur Darren Naish “renforcer nos arguments selon lesquels cette famille de dinosaures serait originaire d’Europe occidentale et s’y serait diversifiée, avant de se répandre ailleurs sur la planète”.

“La plupart de ces fossiles extraordinaires ont été trouvés par Nick Chase, l’un des chasseurs de dinosaures les plus compétents, qui est mort juste avant l’épidémie de Covid”, a commenté le co-auteur de l’étude Jeremy Lockwood. Les paléontologues relèvent d’ailleurs que ce chasseur de fossiles/collectionneur a toujours fait don de ses trouvailles aux musées.

À voir également sur le HuffPost: Une tortue géante des Galapagos albinos naît dans un zoo Suisse, une première mondiale

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI:

VIDÉO - Un embryon de dinosaure vieux de 72 millions d’années découvert dans un œuf fossilisé

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles