Dîner clandestin: Pierre-Jean Chalençon évoque un "poisson d'avril"

Paul Guyonnet
·Journaliste
·2 min de lecture
Au micro de BFMTV, Pierre-Jean Chalençon a plaidé le "poisson d'avril" incompris au sujet de la polémique des réceptions qu'il aurait organisées au palais Vivienne. (Photo: Capture d'écran BFMTV)
Au micro de BFMTV, Pierre-Jean Chalençon a plaidé le "poisson d'avril" incompris au sujet de la polémique des réceptions qu'il aurait organisées au palais Vivienne. (Photo: Capture d'écran BFMTV)

DÎNERS CLANDESTINS - Après avoir d’abord reconnu être l’organisateur d’une soirée au palais Vivienne au motif que “on est encore en démocratie, on fait ce qu’on veut”, puis avoir nié que des ministres y aient pris part, Pierre-Jean Chalençon abat une nouvelle carte ce mardi 6 avril. Selon le collectionneur, la polémique des restaurants clandestins tient en réalité à l’incompréhension générale d’une “grosse blague” qu’il voulait faire. “C’était un immense poisson d’avril qui a marché”, a-t-il déclaré sur BFMTV.

“Depuis quelques jours, c’est calomnies, calomnies, calomnies...”, a assuré ce mardi le spécialiste de Napoléon 1er, affirmant qu’il “n’organise pas de dîners, pas de soirée, pas de fiesta, absolument rien du tout” dans ce lieu du IIe arrondissement de Paris.

À l’entendre, il a simplement voulu, jeudi 1er avril, faire une plaisanterie. “Organiser un dîner à 17h30 pour des convives, c’est totalement surréaliste”, se gausse-t-il au micro de la chaîne d’informations, alors qu’une enquête a été ouverte par le procureur de la République de Paris après la diffusion d’un reportage accablant de M6 dans lequel il reconnaissait organiser des soirées (de manière anonyme dans le JT avant de tomber le masque sur C8).

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

“C’est le plus gros poisson d’avril de ces 10, 15, 20 dernières années. Si les gens n’ont pas d’humour, ils n’ont rien compris du tout”, lance-t-il donc ce mardi 6 avril sur M6. “C’était un immense poisson d’avril qui a marché. Je ne pensais pas qu’il ...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.