"Plus de son, plus d'image" : François Bayrou "cadenassé" par Emmanuel Macron ?

·1 min de lecture

Le 3 septembre dernier, François Bayrou était nommé haut-commissaire au Plan. Un poste sur-mesure offert par Emmanuel Macron qui a largement fait jaser l'entourage du président. Depuis pourtant, celui que ses partisans surnomment "l'immortel" se fait anormalement discret. Si bien que d'aucuns se demandent si le maire de Pau ne serait pas "cadenassé" par le chef de l'Etat, comme le relate le Figaro ce vendredi 20 novembre.

Alors que certains comparent ce poste à un "hochet" ayant pour but de calmer l'ancien ministre de la Justice, Christian Jacob, interrogé par nos confrères, semble du même avis. "C'est surtout un moyen pour Bayrou de retrouver une existence et pour Macron de le cadenasser", estime le président des Républicains, et de poursuivre : "je ne sais pas très bien ce qu'il fait. Il est difficile de mettre en place ce type de haut-commissariat à 18 mois de l'élection présidentielle. Depuis que je l'ai vu, plus de son, plus d'image."

Alors que dans les couloirs du MoDem, il se murmure déjà que François Bayrou n'aurait pas dû accepter l'offre du chef de l'Etat, les partisans LREM ne semblent pas non plus ravis de cette nomination. "C'est un mégalo, il veut sa revanche car il n'a jamais digéré le fait d'avoir dû quitter précipitamment le gouvernement en 2017 ( après sa mise en cause - puis mis en examen, en décembre dernier - dans l'affaire des emplois supposés fictifs des assistants parlementaires d'eurodéputés du MoDem, NDLR )", déplore un haut responsable dans les colonnes (...)

Lire la suite sur le site de GALA

VIDEO - Malaise chez Pascal Praud : Sophie Davant refuse de commenter l'affaire Daval
Iris Mittenaere exaspérée par les critiques : son cri du coeur poignant
Gérald Darmanin "a voulu pousser son avantage un peu trop loin" : le ministre rappelé à l'ordre
Kate Middleton et "le test de Balmoral" : comment l’épouse de William s'en est sortie
Diana manipulée ? Une amie de la princesse donne sa version