Dijon : les producteurs de crème de cassis gagnent leur combat face aux industriels chinois

A Dijon (Côte d’Or), les spécialités de la région s’achètent au marché : moutarde à l’ancienne, escargot de Bourgogne, sans oublier la crème de Cassis. Cette liqueur créée en 1941 est connue dans toute la France. Malgré l'appellation d’origine protégée, des industriels chinois ont cherché à usurper le nom de ce produit fabriqué en plein cœur de Dijon. Ce cassis, produit en Bourgogne, est macéré plusieurs semaines selon une technique traditionnelle. "On fait ça depuis 180 ans maintenant, donc évidemment on a envie de protéger notre cassis", lance Claire Briottet, productrice. Un savoir-faire à protéger Les quatre maisons de producteurs de crème de cassis se sont battues pendant deux ans pour empêcher ces industriels de s'approprier leur savoir-faire et surtout l’indication géographique de Dijon. Sur une bouteille chinoise, on constate pourtant qu’il est écrit "Crème de Cassis Dijon". "Qu’est-ce qui les empêchait de faire ça avec de l’arôme ? On met de l’eau du sucre de l’arôme et hop, on écrit 'crème de cassis'", s’insurge Claire Briottet. Plus de 8 millions de bouteilles sont produites chaque année dans la région, et un tiers est exporté en Asie, notamment.