Diffusion de vidéos intimes: "Griveaux est le premier, cela va continuer", affirme Piotr Pavlenski

Diffusion de vidéos intimes: "Griveaux est le premier, cela va continuer", affirme Piotr Pavlenski

L'artiste russe revendiquant avoir publié les photos intimes attribuées à Benjamin Griveaux a laissé entendre sur BFMTV que d'autres publications du même acabit sur d'autres personnalités politiques suivraient. D'après son avocat, il se considère comme un militant luttant contre le pouvoir d'Emmanuel Macron.

Coup de tonnerre dans la campagne pour les élections municipales à la mairie de Paris: Benjamin Griveaux, tête de la liste LaREM, le parti de la majorité présidentielle, a retiré sa candidature vendredi matin. Cette décision a été prise à la suite de la diffusion mercredi soir sur un site d'une vidéo intime et de messages connotés adressés à une femme, qui sont attribués à l'ancien porte-parole du gouvernement.

La publication de ces contenus privés a été revendiquée par l’artiste subversif russe Piotr Pavlenski, qui a laissé entendre ce vendredi sur BFMTV que d'autres publications pourraient suivre: "Benjamin Griveaux est le premier participant de ce site. Mais ce nouveau média vient tout juste d'ouvrir. Cela va donc continuer".

Originaire de Saint-Pétersbourg, présenté comme "activiste", Piotr Pavlenski multiplie les performances spectaculaires où il pratique régulièrement l'automutilation. Il avait été condamné à un an de prison après avoir incendié une façade de la Banque de France à Paris, et s'était justifié en déclarant que "les banquiers ont pris la place des monarques".

"Il dit que c'est la première étape seulement"

D'après son avocat Juan Branco, c'est par activisme que Piotr Pavlenski a publié ces images: "Il a décidé de dénoncer par tous les moyens possibles la mainmise qu'exerce la Macronie sur le pouvoir politique. Il a fait ça dans un geste politique de rupture, il est en opposition", déclare-t-il...

Lire la suite sur BFMTV.com

Ce contenu peut également vous intéresser :