"Ils diffusaient mes adresses et encourageaient les gens à me tabasser" : la réalité du harcèlement sur Twitter

franceinfo
"Ils diffusaient mes adresses et encourageaient les gens à me tabasser" : la réalité du harcèlement sur Twitter

"Un déversoir permettant à ceux qui n'ont que de la haine à proposer de s'exprimer." Le médecin et animateur télé Michel Cymes n'est pas tendre avec le réseau social Twitter, qu'il a décidé de quitter le 14 avril. Dans un récit partagé avec ses abonnés, il regrette que les messages haineux s'y multiplient. Une situation qui ne lui laisse plus le temps d'interagir avec la communauté : "Twitter ne remplit plus, à mes yeux, ce rôle de lien entre vous et moi."


Ce ras-le-bol, Maxime l'a ressenti aussi. Harcelé depuis 2014 à cause de ses positions politiques, le jeune homme s'est aussi détourné du réseau social parce qu'il était au bord de la dépression. Il a fini par se réinscrire, persuadé qu'il ne faut pas "laisser la place à ceux qui propagent des messages de haine". Il raconte son expérience à franceinfo.

Insultes et menaces de mort

Maxime quitte Twitter le jour où le harcèlement virtuel qu'il subit s'immisce dans sa vie personnelle. "L'une des personnes qui me harcelait a appelé l'école de commerce dans laquelle j'étudie. Elle leur a dit que j'étais pédophile, que je m'en prenais à sa famille et la suivais dans la rue." La violence de cette démarche le laisse sans voix. "J'ai eu peur que cela ait des conséquences sur ma carrière, sur mon futur."

Depuis trois ans, le jeune homme est victime des attaques répétées de certains utilisateurs de Twitter. "Ils me sont tombés dessus parce que je dénonçais l’homophobie et les manœuvres politiques de l'extrême droite." Tout va crescendo. D'abord, les insultes : "sous-merde", "PD" ou "tafiole". Puis, viennent les menaces. "Ils ont commencé à (...) Lire la suite sur Francetv info

Le pitch start-up. Analyser les effets indésirables des médicaments grâce aux réseaux sociaux
Réseaux sociaux et présidentielle : cinq bonnes raisons d’être prudent
Présidentielle 2017 : l'enjeu d'Internet pour les candidats
VIDEO. Une entreprise de Gennevilliers fabrique des prothèses en recyclant des gobelets
Facebook prend de nouvelles mesures pour lutter contre les fausses informations

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages