En difficulté, Air Caraïbes envisage de demander un soutien de l’État

·1 min de lecture
Air Caraïbes est en difficulté en raison du reconfinement dans les Antilles.
Air Caraïbes est en difficulté en raison du reconfinement dans les Antilles.

La compagnie Air Caraïbes envisage de demander des aides financières de l?État face à l?effondrement de son activité. En cause : la violente vague épidémique aux Antilles, a justifié son PDG Marc Rochet, ce lundi 23 août. « On était parti pour (?) faire un été moyen, moyen plus, on n?aura pas fait cet été-là », a-t-il déploré sur BFM Business.

Le variant Delta, combiné à une couverture vaccinale limitée, a plongé la Guadeloupe et la Martinique dans une situation critique sur le plan sanitaire. Le reconfinement des deux départements a stoppé net toute activité touristique. Air Caraïbes et French Bee, les deux compagnies aériennes du groupe Dubreuil, ont bénéficié des mesures de chômage partiel et de report des redevances et taxes aéronautiques comme le reste du secteur. Cela étant, elles n?ont pas bénéficié d?aide directe de l?État depuis le début de la pandémie, contrairement à la plupart des compagnies aériennes.

À LIRE AUSSICovid-19 : comment l?épidémie est devenue hors de contrôle aux Antilles

Une situation « extrêmement difficile »

La question va se poser, a estimé Marc Rochet, considérant que l?État devait être « conscient de ce qui nous est tombé dessus ». Assurant que la compagnie a « encore des moyens » face à une pandémie qui se prolonge, il a jugé que « si cela doit durer trop longtemps, effectivement, nous sommes en risque, ce qui est extrêmement dangereux ». « Soit à la mi-décembre, les conditions sanitaires se sont reprises (?) pour la reprise [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles