Les difficiles mais nécessaires enquêtes sur les crimes de guerre en Ukraine

Les difficiles mais nécessaires enquêtes sur les crimes de guerre en Ukraine
Courrier international

S’inscrire à la newsletter Lettre de l’éduc

En une de son numéro 1642, Courrier international titrait : “Comment juger les crimes de guerre ? ” Cette question est au cœur du thème 3 en terminale sur l’histoire et les mémoires. Elle est traitée dans l’axe 2 intitulé “Histoire, mémoires et justice” à travers les exemples de la Yougoslavie et du Rwanda.

Les trois articles sélectionnés cette semaine portent tous sur les exactions de l’armée russe en Ukraine. Ils peuvent servir de base documentaire pour un sujet de grand oral qui s’intitulerait “Comment juger les crimes de guerre en Ukraine ?”

Publié par le Times, le premier article décrit les horreurs perpétrées par les Russes dans la ville de Boutcha. Après le repli de ces derniers, des centaines de corps ont été découverts au milieu de la chaussée, souvent mains ou pieds liés. Ce massacre de civils constitue bel et bien un crime de guerre comme il est défini par le droit international.

Ce qui peut expliquer ce déchaînement de violence, c’est d’abord l’endoctrinement des soldats russes. Un habitant de Boutcha témoigne :

“Ils m’ont capturé, m’ont interrogé et m’ont torturé. Ils m’ont déshabillé pour voir si j’avais des tatouages nazis ou nationalistes ; ils n’ont rien trouvé.”

Le succès de la résistance ukrainienne et les revers logistiques subis par l’armée russe ont par ailleurs certainement suscité une frustration qui s’est traduite par des actes de violences volontaires sur les civils de Boutcha.

Malheureusement, les scènes d’horreur découvertes dans cette banlieue de Kiev se sont répétées dans d’autres villages ukrainiens, rapporte le quotidien britannique :

“D’après certains témoignages, des femmes auraient été violées sous les yeux de leurs enfants, des familles en fuite auraient été assassinées dans leur voiture, des hommes en âge de combattre auraient été exécutés.”

Le second article, lui aussi tiré de la presse anglaise, s’interroge sur les moyens de documenter les crimes de guerre en Ukraine afin qu’un jour Vladimir Poutine puisse être jugé par une cour internationale.

[...] Lire la suite sur Courrier international

Sur le même sujet :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles