«Ils sont les plus difficiles à inventorier» : le grand challenge du recensement des champignons

Ils sont partout dans nos bois. Les champignons sont extrêmement communs. Pourtant, au même titre que les forêts , ces derniers sont menacés par le réchauffement climatique. Actuellement, la France compte 25.000 espèces de champignons visibles... Et seulement une poignée de bénévoles pour faire leur inventaire. "Ce sont sûrement les êtres vivants les plus difficiles à inventorier", avoue le secrétaire général de la Société de mycologique de France, Patrice Lainé.

>> Retrouvez Europe Matin en replay et en podcast ici

"Ils ne poussent pas tout le temps au même endroit, pas toujours à la même période. Leurs périodes d'apparition sont parfois courtes... Donc, si on ne passe pas au bon moment, on ne les voit pas", explique-t-il au micro d'Europe 1. Alors, depuis plus de 10 ans, amateurs et universitaires travaillent main dans la main pour identifier les espèces. Objectif : comprendre les effets du réchauffement climatique sur ces petits êtres vivant, particulièrement utiles aux humains.

Des solutions pour demain

"Les statines, ces médicaments que l'on prend pour lutter contre les niveaux de cholestérol dans le sang, sont des produits qu'on a trouvé chez les champignons", confie le professeur au Muséum d'histoire naturelle Marc-André Selosse. Et d'ajouter : "On connaît des champions qui digèrent le polyuréthane, c'est-à-dire que ce sont eux qui vont nous promettent peut-être demain, d'être capable de détruire biologiquement les plastiques."

Prochaine étape dans le grand rec...


Lire la suite sur Europe1