Publicité

La difficile genèse du Centre aquatique olympique de St-Denis inauguré par Emmanuel Macron

La fin d'un long feuilleton. Le président français, Emmanuel Macron, a inauguré, jeudi, le Centre aquatique olympique, seul site sportif pérenne construit à l'occasion des JO. L'infrastructure, située en face du stade de France, à Saint-Denis, a connu une naissance difficile, avec une facture rallongée mais une possibilité d'accueil décevante.

Le village olympique, la Marina de Marseille … Une à une les inaugurations se succèdent en vue des JO de Paris qui débutent le 26 juillet prochain. Jeudi 4 avril, Emmanuel Macron a ainsi inauguré le Centre aquatique olympique de Saint-Denis, qui accueillera les épreuves de natation synchronisée, de plongeon et de water-polo des Jeux de Paris. Un vieux projet français dont la genèse aura été mouvementée.

Le président français a souligné que ce site, le seul pérenne construit pour les JO de l'été prochain - auquel on pourrait cependant ajouter l'Arena porte de la Chapelle qui a également reçu son financement grâce aux Jeux - "permettra d'apprendre à nager", un "défi" car "il y a encore beaucoup d'injustice en la matière".

À lire aussiJO-2024 : Paris, Seine-Saint-Denis, Marseille, Tahiti... Où auront lieu les compétitions ?


Lire la suite sur FRANCE 24

Lire aussi:
Malgré la guerre, "nous serons aux JO", assure le comité olympique palestinien
Football : la Nigériane Chiamaka Nnadozie rêve des JO 2024 à Paris, sa ville d'adoption
Judo, boulot, JO ? La course contre-la-montre du Franco-Béninois Valentin Houinato