Quelle est la différence entre un migrant, un réfugié et un demandeur d'asile?

·1 min de lecture

Un migrant : c'est probablement, le terme le plus générique pour qualifier ceux qui émigrent et il n'a aucune définition juridique associée. Selon les Nations unies, il désigne "toute personne qui a résidé dans un pays étranger pendant plus d'une année, quelles que soient les causes, volontaires ou involontaires, du mouvement, et quels que soient les moyens, réguliers ou irréguliers, utilisés pour migrer".

Un réfugié : pour ce terme, il y a une définition juridique claire, puisqu'il existe une convention internationale sur leur statut : est réfugiée toute personne qui se trouve en dehors de son pays d'origine en raison d'une crainte de persécution, de conflit, de violence ou d'autres circonstances qui ont gravement bouleversé l'ordre public, et qui exige une "protection internationale", explique l'ONU.

Retrouvez toutes les antisèches du Journal de Demain ici

Un demandeur d'asile : là, c'est un statut dans le droit du pays d'accueil. En France, le ministère de l'Intérieur explique qu'il s'agit d'une "personne demandant la reconnaissance de la qualité de réfugié" et qui peut donc se maintenir sur le territoire national en attendant une décision administrative. Si elle est positive, le demandeur d'asile obtient une carte de séjour de dix ans avec la mention "réfugié" dessus ; si elle est négative, il à l'obligation de quitter la France, sauf s'il est admis à y séjourner à un autre titre.

Un sans-papiers : administrativement, le terme le plus adéquat est "étranger en situation irr...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles