Dieudonné et Lalanne aux européennes: une candidature polémique mais légale

C'est une particularité des élections européennes, en France : pas de besoin de parrainages d'élus pour être candidat (contrairement à la présidentielle pour laquelle il en faut 500). Ce qui explique le nombre important de listes (38) et la présence de candidats « fantaisistes ». Ainsi le chanteur controversé Francis Lalanne mène-t-il une liste « France libre » avec le sulfureux humoriste Dieudonné M'Bala M'Bala. Si cela fait polémique, c'est pourtant tout à fait légal.

« Bonjour, je me présente, Dieudonné M'Bala M'Bala, numéro d'écrou 18 759, candidat aux élections européennes 2024 », déclare l'humoriste controversé dans le clip de campagne de la liste « France libre ».

Il se met en scène devant un arrière-plan virtuel représentant une cellule de prison et affiche fièrement le bracelet électronique qu'il est condamné à porter au pied depuis 2021 pour abus de biens sociaux.

Avec ses côtés, son colistier. Le chanteur Francis Lalanne dit défendre « les détenus sanitaires, les détenus intellectuels ». Les deux candidats proposent « une évasion », c'est-à-dire la sortie de l'Union européenne. L'Europe qualifiée de « fosse à merde » par Dieudonné.

Le clip est proche de la parodie, le programme formulé de façon injurieuse, et la liste incarnée par un humoriste accusé de négationnisme et un chanteur soupçonné de complotisme depuis la pandémie.

Cela a tout d'une fausse candidature, et pourtant, les voix recueillies par la liste « France libre » seront bien comptabilisées le soir du 9 juin, le jour des élections européennes. D'ici là, ce clip loufoque sera également diffusé à la télévision publique, soit potentiellement devant des millions de téléspectateurs. C'est une obligation légale.


Lire la suite sur RFI