"Dieu merci" : Charles III et Elizabeth II soulagés à la naissance de William, après de grosses appréhensions physiques

Les naissances de leurs deux enfants n'auront visiblement pas été sans appréhension. En effet, Philip Kyle dans son livre Charles III (éd. Perrin) révèle qu'à la naissance du prince Harry, le 15 septembre 1984, Charles III aurait eu une remarque peu flatteuse à l'égard de son cadet. Et lorsque le prince William avait pointé le bout de son nez, le 21 juin 1982, c'est cette fois-ci la reine Elizabeth II qui aurait noté quelque chose à propos du physique de son petit-fils tout juste né. Sa Majesté était visiblement soulagée qu'il ne ressemble pas... à Charles.

Devant l'hôpital St Mary Paddington, où Diana a accouché durant presque 13 heures, la foule attendait le couple pour l'acclamer, lui et le nouveau-né. Tous clamaient qu'ils voulaient voir Charles. Et lorsqu'on lui a demandé si le bébé lui ressemblait, le roi Charles III a répondu, non sans humour : "Non, heureusement pour lui !" Et si l'on en croit Diana, qui partagea cette indiscrétion avec son biographe comme le relate Philip Kyle dans l'ouvrage, la reine Elizabeth II "fut également soulagée que le petit enfant n'ait pas les traits de Charles". Quand la monarque désormais regrettée se pencha au-dessus de la couveuse du prince William, le lendemain, elle aurait alors dit : "Dieu merci, il n'a pas les oreilles de son père !"