Dieselgate : Volkswagen plaide coupable

Volkswagen a formellement plaidé coupable de fraude et d’entrave à la justice aux Etats-Unis, conformément à un accord conclu en janvier avec les autorités américaines. Le groupe automobile avait accepté de payer plus de 4 milliards d’euros de pénalités, en échange de la fin des poursuites.

En septembre 2015, Volkswagen avait reconnu avoir équipé onze millions de ses véhicules diesels dans le monde avec un logiel permettant de tricher aux tests anti-pollution. L’affaire, dite du “dieselgate”, avait éclaté aux Etats-Unis, où six cadres de l’entreprise font l’objet de poursuites.

Outre l’amende, Volkswagen s’est engagé à mettre en oeuvre d’importantes réformes et à se soumettre au contrôle d’une autorité indépendante pendant trois ans.

Avec AFP et Reuters

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages