Dieselgate : Renault mis en examen pour "tromperie"

Le constructeur français Renault a été mis en examen ce mardi pour "tromperie", accusé d'avoir installé un logiciel sur d'anciens véhicules diesel afin de tromper les contrôles antipollution.

View on euronews

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles