Dieselgate : une première action de groupe lancée en France contre Volkswagen

·1 min de lecture

Nouvel épisode dans le feuilleton du Dieselgate. Une action de groupe a pour la première fois été lancée en France contre Volkswagen.

L'association française de défense des consommateurs baptisée "Consommation Logement Cadre de Vie" (CLCV) a déposé mi-septembre une action collective contre le groupe automobile allemand, accusé d'avoir équipé, entre 2009 et 2015, 11 millions de voitures diesel d'un logiciel frauduleux afin de fausser les tests sur les émissions polluantes.

"Quid des consommateurs français ?"

"Les Américains, les Australiens et les Allemands concernés par la fraude ont bénéficié d'une indemnité. Quid des consommateurs français ?", demande l'association dans un communiqué.

"En France, il n'y a pas eu d'écho. L'État est resté passif. Alors que l'État allemand a condamné Volkswagen à 1 milliard d'euros. Pareil aux Etats-Unis et en Australie. Et en France rien ne se passe !", a de son côté réagi sur franceinfo Jean-Yves Mano, le président de CLCV.

"Nous estimons qu'il y a une nécessité absolue de dédommager les consommateurs. L'esprit de l'action de groupe c'est pour permettre à l'ensemble des consommateurs, même ceux qui n'ont pas lancé d'action à titre individuel, d'être couverts si le juge nous donne raison", a poursuivi le dirigeant.

"Nous sommes optimistes quant à l'issue du procès pour l'indemnisation des plaignants. Mais il ne permettra pas d'indemniser la totalité des victimes.", a déclaré Jean-Yves Mano.

900.000 clients

(...)

Lire la suite sur Auto Plus

Prix des pièces de rechange : toujours plus chères
La Ferrari SF90 Spider (2020) dévoilée !
Porsche Unseen : première salve de concept-cars inédits !
Rezvani Hercules 6x6 (2020) : le pick-up tout en finesse
Audi RS6 GTO Concept (2020) : break extrême