Dieselgate : Deux patrons de Volkswagen évitent un procès avec un accord à 9 millions d’euros

20 Minutes avec AFP

JUSTICE - C'est l'entreprise qui va payer la facture car elle n'a pas identifié de "manquements" des deux dirigeants

Une tape sur les doigts. Volkswagen a fait un important pas supplémentaire vers le dénouement judiciaire du scandale des moteurs truqués, avec la fin d’une procédure pénale particulièrement sensible visant les deux plus hauts dirigeants du groupe contre un payement de 9 millions d’euros.

Renvoyés en septembre 2019 pour manipulation des marchés financiers dans le cadre du « dieselgate », Herbert Diess, PDG de Volkswagen depuis avril 2018, et le président du conseil de surveillance, Hans Dieter Pötsch, vont finalement éviter un procès après un accord avec le procureur de Brunswick.

L’entreprise règle la facture

« Le conseil de surveillance salue la fin de la procédure », a indiqué mardi soir un porte-parole du groupe, confirmant l’accord. Volkswagen prendra en charge le paiement de 4,5 millions d’euros par mis en cause, car il n’a pas identifié de « manquements aux devoirs envers l’entreprise » de la part des deux dirigeants, accusés d’avoir informé trop tard les investisseurs de la fraude sur les voitures diesel, a ajouté cette source.

Il n(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Coronavirus : Reprise de l’activité mardi à l’usine Toyota de Valenciennes
Coronavirus : Tesla crée un respirateur artificiel avec les pièces de la Model 3
« Dieselgate » : Volkswagen va verser au moins 620 millions d’euros en Allemagne
Tesla est dédommagée par la start-up Zoox, après le vol de documents confidentiels