Diego Maradona, un génie du foot en cinq actes

·1 min de lecture

En quelques minutes, la nouvelle a provoqué la stupeur dans le monde entier. Diego Maradona, "El Pibe de Oro", ce petit gamin des quartiers pauvres de Buenos Aires qui a mis la planète à ses pieds, est mort brutalement mercredi à l’âge de 60 ans. Immédiatement, les hommages ont plu pour rendre hommage au milieu offensif argentin, considéré comme l’un des plus grands footballeurs de tous les temps.

Personnalité aussi charismatique que tourmentée, aussi agile pour dribbler les défenseurs que les soubresauts d’une vie aux mille facettes, Diego Maradona a marqué des générations de fans de foot par ses exploits avec l’Argentine, qu’il amènera sur le toit du monde en 1986, et avec son club de Naples, à qui il sera lié pour l’éternité. Europe 1 retrace le destin de ce "gamin en or" en cinq actes.

L’enfant prodige de Buenos Aires

Diego Maradona n’est encore qu’un enfant quand il fait parler de lui. Né le 30 octobre 1960 dans les quartiers pauvres de Buenos Aires, il se distingue rapidement par une agilité hors pair balle aux pieds. A 10 ans, il est repéré par les recruteurs d’Argentinos Juniors, le club local, et commence à enchaîner les exploits avec ses petits camarades, au point de d’attirer l’attention des journalistes argentins. Gamin surdoué, phénomène de précocité, il débute peu avant ses 16 ans chez les professionnels. Avec Argentinos Juniors, il se fait rapidement un nom et décroche ses premières sélections avec la sélection argentine dès 1977, à 16 ans.

Après cinq saisons av...


Lire la suite sur Europe1