"Didier Raoult vrille complètement" : les langues se délient

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

De nombreux hôpitaux de France se préparent à une quatrième vague de l’épidémie, dont les effets se font déjà ressentir dans certains établissements de santé. D’après les constatations sur le terrain, les patients hospitalisés ou en réanimation sont, dans leur très large majorité, des personnes non vaccinées contre le Covid-19. Une réalité qui concrétise le rôle prépondérant de la vaccination contre les formes graves de la maladie. Pourtant, certains experts continuent de relativiser l’importance de la vaccination, à commencer par le Pr Didier Raoult. Ses prises de parole font d’ailleurs grincer des dents au sein de l’Assistance publique-Hôpitaux de Marseille (AP-HM). "Didier Raoult vrille complètement", s’est agacé un soignant d’un hôpital marseillais, dans les colonnes de La Provence, ce jeudi 19 août.

Très médiatisé depuis le début de la crise sanitaire, le Pr Didier Raoult s’est à plusieurs reprises exprimé sur la vaccination contre le Covid-19. Selon lui, l’efficacité des vaccins serait encore "très difficile à évaluer" en raison d’un manque de données "autonomes et indépendantes", a-t-il déclaré dans une vidéo publiée ce mardi sur le site de l’IHU, dont se fait l’écho La Provence. Le médecin microbiologiste concède que la vaccination "n’est pas inutile" chez les personnes à risque ou surexposées au virus. Mais dans le même temps, il affirme que les personnes vaccinées puis infectées par le virus auraient "une charge virale plus importante" que les non-vaccinés. Des propos (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Vers la vaccination obligatoire ? Gabriel Attal prépare les esprits
Affaire Jonathann Daval : les parents d'Alexia font une annonce choc
Jean-Michel Blanquer barbu : son nouveau look amuse les internautes
PHOTO - Patrick Bruel ému : son touchant message pour les 18 ans de son fils Oscar
Mort d'Alain Bashung : sa veuve Chloé Mons se livre

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles