Didier Raoult, bientôt remplacé par un professeur de l’IHU de Marseille ?

Le Pr Didier Raoult a reçu un blâme de l'Ordre des médecins.
Le Pr Didier Raoult a reçu un blâme de l'Ordre des médecins.

Pierre-Édouard Fournier, spécialiste des maladies infectieuses de l'Institut hospitalo-universitaire Méditerranée infection (IHU) de Marseille, pourrait prochainement prendre la place du controversé professeur Didier Raoult à la tête de cet organisme de recherche médicale. Son nom a en effet été proposé. « Cette proposition est faite après que le comité a procédé à un large examen des personnes, candidates ou non, pouvant avoir les qualités nécessaires pour diriger l'IHU, puis à l'audition des candidats qu'il avait retenus », a annoncé mercredi le président du « comité de recherche », Louis Schweitzer, dans un communiqué transmis à l'AFP. Cette recommandation sera présentée lors d'une réunion du conseil d'administration, le 13 juillet, qui devra désigner le successeur du controversé professeur marseillais.

Diplômé de la faculté de médecine de Marseille, Pierre-Édouard Fournier a passé une thèse en 1999 sous la direction du Pr Didier Raoult consacrée à l'étude des rickettsioses, des bactéries intracellulaires à l'origine notamment du typhus. Au sein de l'IHU, il fait partie de l'équipe Vitrome (Vecteurs-infections tropicales et méditerranéennes) qui surveille les maladies infectieuses au niveau local mais aussi des voyageurs. Il est également responsable des plateformes séquençage et de la biobanque de l'IHU. « Il a présenté un projet qui conduit à un changement profond de l'IHU », a déclaré à l'AFP Louis Schweitzer.

Pierre Édouard-Fournier, IHU, Marseille, ©  CHRISTOPHE SIMON / AFP
Pierre Édouard-Fournier, IHU, Marseille, © CHRISTOPHE SIMON / AFP
Pierre Édouard-Fournier, IHU, Marseille, ©  CHRISTOPHE SIMON / AFP
Pierre Édouard-Fournier, IHU, Marseille, © CHRISTOPHE SIMON / AFP

À l'IHU, Pierre-Édouard Fournier fait part [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles