Didier Deschamps vit une 'sale période' : le sélectionneur se confie après un nouvel échec

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Tout le monde attendait la réaction des Bleus hier soir au Stade de France face à la Croatie dans un remake de la finale de la Coupe du monde 2018. Avec Karim Benzema et Kylian Mbappé présents au coup d'envoi, les supporters étaient confiants et pensaient voir la sélection se rattraper après 3 premiers matchs ratés. Ce fut malheureusement un nouvel échec pour Didier Deschamps et sa bande, qui perdent 1 à 0 et se retrouvent dernier de leur groupe de Ligue des Nations. Une contre-performance indigne pour les champions du monde qui vont devoir se poser les bonnes questions à quelques mois du prochain mondial au Qatar.

Interrogé après la rencontre, le sélectionneur pointait le manque de fraîcheur physique de son équipe dans un premier temps. "Les organismes ont été très sollicités. On a manqué d'énergie et de caractère même si ça fait mal. Je n'avais pas la force et l'énergie habituelles à leur transmettre", admet le père de Dylan, avant d'évoquer son propre cas. Lorsqu'un journaliste lui demande s'il va passer de mauvaises vacances, Didier Deschamps revient sur les dernières semaines très compliquées qu'il a vécues. "Oui. J'aurais eu de mauvaises vacances de toute façon, mais ça, c'est personnel. C'est une sale période", lâche-t-il.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles