Didier Deschamps tacle (encore) les Belges

Charley Zaragoza
Le sélectionneur de l'équipe de France n’a pas fini de remettre les Belges à leur place. Ça sent de nouveau le seum.

Pour Didier Deschamps, gagner la Coupe du Monde n’est pas suffisant pour faire taire les foudres de nos voisins Belges, il aime ajouter une pincée d'ironie dès que l'on interroge sur le sujet. Souvent critiqués pour leur style de jeu après leur victoire 1-0 face à la Belgique en demi-finale cet été, les Bleus avaient répondu en gagnant le trophée. Juste après la 1/2 finale, le sélectionneur français déclarait que les Belges ne comprenaient pas la "portée de leurs mots" car qu’ils n’avaient sans doute pas "la lucidité, le recul nécessaire". Tacle propre et gentil. Mais tacle quand même.
Le recul, Didier Deschamps l’a aujourd’hui. Et il n’a pas oublié les remarques teintées de reproches de l’équipe belge. Dans une interview accordée au Monde, le manager de la décennie selon GQ dédramatise les propos des Belges, les mettant sur le dos de "leur énorme déception". "Peut-être se rendront-ils compte qu’on a été beaucoup plus dangereux qu’eux", a-t-il ajouté. Re-tacle donc. Suivi d'un autre : "D'ailleurs, comment ont-ils procédé contre le Brésil en quarts de finale (victoire 2-1) ? Comme nous face à eux. Si le football, c'est avoir le ballon pour se faire des 'papasses'...".
Dans cette interview donnée au Monde, celui qui a ramené la Coupe à la maison a par ailleurs tenu à féliciter les performances des Bleus pendant le Mondial. Pour sceller la légitimité de la victoire de la France, Didier Deschamps affirme que les Bleus ont été "la démonstration parfaite de ce qu’est l’efficacité". Il est vrai qu’en finissant la compétition avec "14 buts, dont 11 inscrits dans la phase à élimination directe et 4 en finale", les Bleus ont tenu parole. Didier Deschamps, merci beaucoup. N'est-ce pas les Belges ?