« Didier Deschamps s’est ramolli »

·1 min de lecture
Le Tacle de l'Euro.
Le Tacle de l'Euro.

Déjà la fin de la première phase. Après douze jours de compétition, les derniers matchs de groupe ont lieu ce mercredi. L'équipe de France, déjà qualifiée pour les huitièmes de finale de l'Euro 2020, affronte le Portugal pour ce qui se présente comme un remakede la finale de l'Euro 2016, perdue par les Bleus. L'objectif pour les hommes de Didier Deschamps n'est pas uniquement comptable : il va falloir rassurer, se rassurer, et enfin exploiter le potentiel offensif d'un trio pour le moins muet (1 seul but) avec, en cas de victoire large, la possibilité d'éliminer le Portugal (troisième avec trois points).

Dans ce cinquième épisode du « tacle de l'Euro », les sociétaires du jour s'interrogent sur le sélectionneur : s'est-il ramolli ? Moins rigide, moins droit dans ses bottes, Didier Deschamps multiplie les concessions au risque de faire imploser son groupe. Ou au contraire faut-il saluer cet infléchissement ? Quid des remplaçants en attaque qui semblent jouer les animateurs d'un camp de scouts ? Enfin est évoqué le cas de l'Angleterre et de son sélectionneur qui n'est pas sans rappeler les problématiques françaises.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles