Didier Deschamps après l'élimination de l'Euro : "Il faut l'accepter même si ça fait mal"

·1 min de lecture

Le ciel est tombé sur la tête de l'équipe de France. Les Bleus ont été éliminés dès les huitièmes de finale de l'Euro, à la surprise générale, à l'issue d'une rencontre irrationnelle perdue aux tirs au but contre la Suisse (3-3 a.p., 5-4 t.a.b.). Pour Didier Deschamps et ses hommes, la déception est immense. "Aujourd'hui on est du mauvais côté, il faut l'accepter même si ça fait mal. Il faudra le temps de digérer mais c'est sans doute qu'on ne méritait pas plus. C'est le foot, ça reste du foot quand même", a déclaré "DD", interrogé dans la foulée de la rencontre sur TF1. 

Le sélectionneur des Bleus a éludé les questions sur son avenir, à un an et demi de la Coupe du monde au Qatar, tout en "assumant" ses "responsabilités" dans cet immense échec. 

>> Réécoutez Europe 1 Football Club en replay et podcast ici

Lloris : "Tout le monde attendait plus, nous les premiers"

Hugo Lloris, le capitaine de l'équipe de France, a lui aussi exprimé sa "douleur" en conférence de presse. "C'est douloureux. Encore plus après une séance de tirs au but où ça devient de la loterie. Le regret qu'on peut avoir c'est qu'en menant 3-1, ces dernières années, on a été capable de fermer la boutique", a-t-il déploré. En effet, les Bleus menaient 3-1 avant de se faire rejoindre dans les dix dernières minutes sur des buts de Seferovic (81e) et Gavranovic (90e). "Comme on est l'équipe de France, champions du monde en titre, se faire éliminer en huitièmes de finale, ce n'est pas bon comme résultat. Tout ...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles