Didier Bourdon tranchant : "Je ne veux pas qu'Assa Traoré soit un exemple pour mes enfants"

·1 min de lecture

À chaque génération, son icône. Mais Didier Bourdon espère que celle de ses enfants ne sera pas Assa Traoré. Dans le Figaro Magazine de ce vendredi 25 juin, l'ex-Inconnu devenu chanteur s'en prend à la manière dont la génération actuelle s'empare de l'antiracisme, en attaquant celle qui est devenue le symbole français de la lutte contre les violences policières et de l'antiracisme, Assa Traoré.

Père de deux filles métisses, qu'il a eu avec sa femme Marie-Sandra Badini Duran, il rejette clairement la figure de celle qui est entrée dans la vie publique contre son gré, après la mort de son frère Adama, en juillet 2016. "Mes enfants sont métis. Or, je vois Assa Traoré en couverture de certains journaux, et je ne veux surtout pas qu’elle soit un exemple pour eux, même s’il y a peu de chance que cela arrive." Interrogé sur la façon dont il le voit le monde à l'heure actuel, de son œil acéré qui avait si bien su saisir la vie des années 80 et 90, il élude, "C'est compliqué".

Mais ce n'est pas seulement Assa Traoré que Didier Bourdon a dans le viseur : il critique également l'attitude des joueurs de l'équipe de France de football, et leur volonté de s'agenouiller pour rendre visible la lutte contre le racisme. "Les footballeurs français de l’Euro ont envisagé de s’agenouiller à la fin du match pour lutter contre le racisme, ce que je trouvais idiot, car il n’y a rien de plus beau que de voir les joueurs s’embrasser à la fin du match entre Noirs et Blancs. C’est beaucoup plus fort que (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Elodie Gossuin maman possessive : ce qu'elle compte imposer à ses enfants
Le saviez-vous ? Le milliardaire Elon Musk est en réalité papa de 7 enfants et non 6
VIDEO - "Najat toujours pas", Laurent Delahousse tente une petite blague sur les candidats pour 2022
PHOTOS - Xavier Bertrand et Vanessa Williot : un couple fusionnel qui a trouvé son équilibre
VIDEO - "Gérald Darmanin ne sera pas le bienvenu", Christian Jacob ironise sur les traîtres

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles