Diaspora : le potentiel de développement sous-estimé de l’Afrique

La diaspora africaine qualifiée vivant dans les pays développés de l'OCDE est passée de 1,3 million de personnes en 1990 à 5,2 millions en 2010. Il en résulte une forte proportion de diaspora africaine qualifiée dans ces pays par rapport à la population de même niveau d'éducation dans les pays d'origine. Pour certains pays africains comme l'Angola, le Cameroun, le Ghana, le Libéria et le Sénégal, le taux de diaspora qualifiée dans les pays développés de l'OCDE dépassait les 20 % en 2010 voire les 40 % pour d'autres comme la Guinée équatoriale, la Sierra Leone, l'Érythrée et la Mauritanie.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles