Diary Sow : soulagement au retour, mais incompréhension et colère aussi

Par Clémence Cluzel, à Dakar
·1 min de lecture
Le soulagement général qui a accompagné la fin de la disparition volontaire de Diary Sow n'a pas empêché l'incompréhension et la colère de certains pour qui cela est socialement incompréhensible.
Le soulagement général qui a accompagné la fin de la disparition volontaire de Diary Sow n'a pas empêché l'incompréhension et la colère de certains pour qui cela est socialement incompréhensible.

On se rappelle tous et toutes combien la disparition début janvier de Diary Sow, étudiante sénégalaise à Paris, avait suscité une vive émotion et conduit à une importante mobilisation. Après son retour au Sénégal, alors que l'opinion était encore en train de se remettre du choc provoqué par cet événement peu habituel, Diary Sow a fait une apparition sur les réseaux sociaux? pour faire la promotion de son deuxième roman, Et que les masques tombent !. Un titre qui interpelle autant que le sujet du livre : l'histoire d'une adolescente « au passé douloureux » qui a fugué de son domicile familial, a changé d'identité et évolue à Paris. Bien que l'autrice assure que l'histoire est « entièrement fictive » et écrite « bien avant tous ces événements », il est difficile de ne pas y voir de parallèle avec sa récente disparition volontaire le 4 janvier dernier en France.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Diary Sow (@diarysow_auteur)

Voilà qui explique certainement, au-delà des interrogations, l'incompréhension, la déception, voire la colère, de certaines personnes.

Une attitude jugée désinvolte

Pour plusieurs personnes, la décision de disparaître volontairement est un « comportement de toubab » c'est-à-dire d'Occidentale. « Le fait qu'elle soit une jeune fille qui veut faire ce qui lui plaît est vu d'un mauvais ?il. Elle ne correspond plus à l'image de fille au caractère exemplaire. En A [...] Lire la suite