Diane Leyre : «Personne m'a dragué depuis que je suis Miss France!»

·2 min de lecture
Vincent Capman / Paris Match

Miss France à 23 ans, célibataire, Diane Leyre se veut nature et sans filtre. Interview.

Paris Match. Vous devez passer un temps fou à vous photographier, à poster sur Instagram, sur Facebook, est-ce nouveau pour vous?
Diane Leyre . Complètement. Casser le naturel en voulant filmer tout, j’ai du mal. Je ne sais pas quoi poster, c’est un vrai job ! Et quoi dire ? Je veux transmettre des choses qui ont du fond, pas des banalités. Par exemple quand je me démaquille en direct sur les réseaux, c’est pour dire aux filles : assumez-vous sans maquillage, au naturel. On n’a pas besoin de filtres, ni de retouches. Avec ces artifices, les réseaux, c’est des complexes à la pelle. On ne voit que des visages parfaits. Non ! On a le droit d’être fatigué, d’avoir des boutons. Si “la plus belle femme de France” se montre au naturel, je transmets le message : toi aussi tu peux. (...)

Lire aussi:En images : Diane Leyre, Miss France 2022, l'étoffe d'une reine

Et les messieurs ? Ils vous envoient aussi des messages d’amour?
Je ne me suis pas fait draguer une seule fois depuis que je suis Miss France ! Je crois que le titre fait peur ! Et j’ai tellement dit que je ne suis pas un cœur à prendre, car je veux donner mon cœur à tous les Français, que ça bloque tout le monde ! [Rires.] Je n’ai aucun problème à être seule pendant un an. (...)

Pourtant, on doit vous submerger de compliments, vous courtiser…
Les compliments me gênent beaucoup. Alors j’interromps : “Arrête ! On rigole mais ne cherche pas à faire de belles phrases.” Je préfère quelqu’un qui me fait rire plutôt que quelqu’un qui me déclame un poème sur ma beauté, voilà ! J’ai besoin de quelqu’un qui soit dynamique, rapide, comme moi.

Retrouvez la suite de cette interview dans Paris Match n°3794 du 20 au 26 janvier 2022

Lire la suite sur Paris Match

VIDÉO - La Minute de Diane Leyre

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles