Diana Ross : mort de Mary Wilson, son acolyte de The Supremes

·1 min de lecture

La chanteuse Mary Wilson est morte lundi 8 février à son domicile dans le Nevada à l'âge de 76 ans, selon son agent Jay Schwartz, comme le rapporte le New York Times. Les circonstances de sa mort n'ont pas été communiquées. A la fin des années 50, alors qu'elle n'était âgée que de 15 ans, la chanteuse avait co-fondé le groupe The Primettes, qui deviendra The Supreme en 1961, sous le célèbre label Motown. Avec Florence Ballard et Diana Ross, les trois femmes ont fait vibrer les américains avec leurs titres You Can't Hurry Love, Baby Love ou encore Where Did Our Love Go ? Un trio féminin qui a connu un large succès, avant sa dissolution en 1977.

"J'ai été extrêmement choqué et attristé d'apprendre la disparition d'un membre majeur de la famille Motown", a fait savoir le producteur Berry Gordy, dans un communiqué publié lundi 8 février, "j'ai toujours été très fier de Mary. C'était une star, et au fil des années elle a continué à travailler dur pour perpétuer l'héritage des Supremes. Mary Wilson était très spéciale pour moi. Elle était une pionnière et une diva, et elle nous manquera beaucoup."

Deux jours avant sa mort, Mary Wilson fourmillait toujours de projets. Sur sa chaîne You Tube, elle annonçait avec bonheur le samedi 6 février, une future collaboration avec Universal Music, mais également la sortie d'un album inédit enregistré en 1970 et baptisé Red Hot. Son agent Jay Schwartz, a annoncé qu'un hommage public serait rendu à la star plus tard dans l'année, quand les conditions (...)

Lire la suite sur le site de GALA

PHOTO - Olivier Véran enflamme le web... On a trouvé le secret de ses muscles !
Tensions entre Emmanuel Macron et Barbara Pompili : "Il parlait d’elle de façon assez verte"
PHOTO - Amir papa poule : son beau message d’anniversaire pour son lionceau
Camille Gottlieb déclare sa flamme à Regé-Jean Page, la star de Bridgerton
Le scénariste Jean-Claude Carrière est mort à 89 ans