Diana : son dernier grand amour, le "merveilleux" Hasnat Khan a bien changé

·1 min de lecture

Son histoire d'amour avec Lady Di remonte à plus de vingt-trois ans. Depuis, Hasnat Khan se fait encore plus discret qu'il ne l'était. Rares sont les clichés du chirurgien dans la presse. Pourtant, le Daily Mail vient d'en publier un nouveau ce dimanche 22 novembre. Et le chirurgien cardio-thoracique, toujours hanté par le fantôme de Diana, a bien changé. Celui que la maman des princes William et Harry surnommait "Monsieur Merveilleux", a été aperçu dans l'Essex, où il réside, en train de sortir les poubelles. Sur cette photo, le médecin d'origine pakistanaise, qui a pris de l'âge, semble aussi avoir gagné quelques kilos, et paraît fatigué. Le regard grave, il porte un jogging bleu marine, un t-shirt rose et des tongs. Toutefois, nos confrères précisent que quelques heures plus tard, il a été vu dans une toute autre tenue, vêtu d'un jean et d'une jolie veste.

Hasnat Khan a partagé la vie la duchesse de Cornouailles entre 1995 et 1997. Dans son film intitulé Diana, Oliver Hirschbiegel mettait en lumière leur idylle. L'homme de 62 ans, qui a toujours tenu à rester loin des feux des projecteurs, était monté au créneau pour rétablir la vérité au sujet de leur romance. Suite à sa rupture avec la princesse Diana qui l'a quitté en juin 1997, il a tenté de refaire sa vie, en se mariant en 2006. Cette union n'a duré que deux ans, puisqu'il a fini par divorcer en 2008. Neuf ans plus tard, en 2017, il a retrouvé l'amour, mais cette histoire s'est terminée au bout de dix-huit mois. Celui qui, (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Le saviez-vous ? Mélanie Doutey et le comédien Gilles Lellouche ont un enfant ensemble
Ivanka Trump : une "paria boycottée" ? Son retour à New York s'annonce rude
Flashback - Letizia d'Espagne blessante avec la reine Sofia : cette vidéo qui a scandalisé
Arnaud Montebourg ferme pour contrer Marine Le Pen : "Il faut battre Macron au 1er tour"
"Vos propos sont à vomir" : blessé, le mari de Christophe Beaugrand s'emporte sur Twitter