Diana : la désolation de sa grand-mère maternelle, intime des Windsor

·1 min de lecture

Elle connaissait bien la famille royale. En 1956, Lady Fermoy a été nommée "Extra Woman of the Bedchamber" par la reine mère, avant d’être promue "Woman of the Bedchamber" en 1960. Les spectateurs de la série The Crown, dont la saison 4 est diffusée sur Netflix depuis dimanche, ont pu l’apercevoir, dès l’épisode 2, lorsqu’elle chaperonnait Diana à l’Opéra. Du temps où elle s’occupait de la régente, son rôle consistait principalement à l'aider à se laver, s’habiller et inversement. Autant dire qu’elle connaissait bien les eus et coutumes de la famille royale. Tellement, qu’elle fût attristée lorsqu’elle a su que sa petite-fille, Diana Spencer, allait épouser Charles, le prince de Galles.

Faisant partie intégrante du cercle restreint de la Reine mère, Lady Fermoy passait énormément de temps avec la mère de la reine Elizabeth II que ce soit à la Royal Lodge ou à Clarence House. Les deux femmes étant restées proches, c’est grâce à cela que le prince Charles et Lady Diana se sont mis à se fréquenter. Pourtant, c’est bien le contraire qu'aurait souhaité Lady Fermoy pour sa petite-fille. Dans la biographie de la princesse Diana, Andrew Morton révèle que la grand-mère que Lady Di s’opposait à son union avec le prince de Galles. "Chérie, tu dois comprendre que leur sens de l'humour (à la famille royale, ndlr) et leur mode de vie sont différents, et je ne pense pas que cela te convienne", lui aurait-elle dit.

Après avoir passé plus 33 ans à s’occuper de la reine mère, il n’y avait aucun (...)

Lire la suite sur le site de GALA

« Jonathann Daval n’a pas versé une larme », journée éprouvante pour la famille d’Alexia
Flashback - Joe Biden : sa fille Ashley au cœur d'une vidéo compromettante
Flashback - Diana a « éclaté de rire » lors de la demande de fiançailles de Charles
The Crown : Pourquoi la reine Elizabeth II ne regardera certainement pas
Le saviez-vous ? Donald Trump a géré une agence de mannequins... très controversée