Diana Blois (Familles nombreuses) exprime ses regrets de ne pas pouvoir avoir de dixième enfant

·1 min de lecture

Dans la famille Blois, que les téléspectateurs ont découverte dans la saison 2 de Familles nombreuses, la vie en XXL, il y a Diana, 43 ans, la cheffe de famille. Il y a ses sept premiers enfants, nés d'une précédente relation : Anaïs, 21 ans, Clara, 20 ans, Matheo, 19 ans, Lola et Sarah, les jumelles de 9 ans, Ethan, 14 ans, Ilona, 16 ans. Il y a Gérôme, le père de famille, et sa fille Louane, 9 ans, fruit d'un précédent mariage. Et puis il y a Juliette, 4 ans, la petite dernière, née de la relation de Diana et Gérôme. C'est pour "donner un peu d'espoir aux maman isolées" que Diana a choisi de participer à l'émission. "Pour qu'elles se rendent compte que c'est possible, qu'on peut reconstruire une famille. Avec beaucoup d'amour et de partage", a-t-elle confié dans une interview accordée à Soir Mag. Même si, vivre à onze, ce n'est pas toujours le bonheur, c'est aussi les galères.

"C'est surtout au niveau de l'organisation ! Le plus difficile reste le moment des repas. Nous faisons toujours deux services car nous sommes trop nombreux à table", a raconté Diana Blois, avant d'ajouter : "Nous essayons de faire au mieux, d'avoir une écoute pour les grands, de nous adapter aux petits. Ils ont tous des demandes et des attentes différentes. Il faut pouvoir s'adapter à chaque âge, chaque enfant et leur apporter ce dont ils ont besoin".

Des difficultés qui n'ont cependant pas eu raison de son envie d'avoir un dixième enfant. Mais, à son grand regret, il n'y aura pas de nouveau bébé. "Ce (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Mensonges : Audrey Fleurot se confie sur un regret à propos de son interprétation
"Oh ! Fais tourner" : Jesta Hillmann et son mari Benoît se moquent de leur bébé de sept mois sous cortisone
Patrick Bruel : comment le chanteur a-t-il appris la fin de ses ennuis judiciaires ?
Pierre Perret : la mort de sa fille Julie, décédée à seulement 32 ans, restera "la pire chose" de sa vie
Cette semaine dans Voici : une maman au top pour la rentrée de son fils

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles