Diam’s de retour sur le devant de la scène ? L’ex-rappeuse présente un film au Festival de Cannes

Mélanie Georgiades, alias Diam’s, a connu un véritable succès au début des années 2000. La rappeuse avait en effet mis un grand coup de frais dans l’univers du rap avec ses textes engagés comme La boulette et Jeune Demoiselle.

Mais en 2012, la jeune femme décide de mettre un terme à sa carrière pour se consacrer à sa famille. Maman de deux enfants, Maryam et Abraham, Diam’s a longtemps souffert de troubles psychiatriques. Diagnostiquée bipolaire, elle a tenté de mettre fin à ses jours en avalant des somnifères. En décembre 2008, elle se convertit à l'islam, affirmant que cette religion l'a libérée et aidée à traverser ces épreuves difficiles.

Après 10 ans de silence médiatique, Diam’s est prête à revenir sur le devant de la scène avec un documentaire. “Salam”, produit par BrutX, sera en effet présenté en avant-première au Festival de Cannes. C’est dans un communiqué que la plateforme ButX annonce cet événement : “Pour la première fois face caméra elle se confie, sur la gloire, la psychiatrie, la quête de sens et sa conversion à l’islam (...) Salam montre ainsi les difficultés d’exister dans le regard des autres, du public, et aborde la problématique de la santé mentale chez une grande artiste française et le choix délicat de changer de vie”.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles