Diagnostiqué par erreur d'une maladie grave, il subit une conséquence dramatique

L'histoire est à peine croyable. À Toulouse, un séxagénaire a saisi la justice après avoir subi une ablation du poumon pour un cancer qu'il n'a jamais eu. Tout commence en 2018. Fatigué, essouflé, Paul décide de consulter son médecin de famille. "Je suis tombé malade.une infection pulmonaire. J'étais à plat, raconte-t-il à La Dépêche. Mon médecin s'inquiétait. En janvier 2018, lors d'une radio, une tache restait visible sur le cliché. On m'a prescrit une biopsie." Quelques jours plus tard, le diagnostic tombe : le sexagénaire est atteint d'un cancer et doit se faire opérer. Ni une ni deux, la clinique des Cèdres, à Cornebarrieu, lui programme une pneumonectomie. Paul est opéré, mais l'enfer ne fait que commencer...

Trois mois après l'opération, le médecin de Paul fait une découverte déconcertante : son patient n'a jamais été atteint d'un cancer. Les lobes de son poumon lui ont été retirés pour rien suite à un échange d'échantillons. "La biopsie cancéreuse ne me concernait pas, explique le Toulousain. Le laboratoire a confondu mon échantillon et celui d'une femme. Une analyse ADN a démontré l'erreur. Je ne sais ni qui est cette femme, ni ce qu'elle est devenue."

"On vous enlève une partie de vous-même"

Pour Paul, c'est le ciel qui lui tombe sur la tête. Souffrant de graves séquelles respiratoires suite à son opération inutile, il porte plainte, mais la procédure est longue et laborieuse. Pire, le laboratoire de Montauban, à l'origine (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Val-de-Marne : une jeune femme vit un effroyable supplice aux mains de huit hommes, ses amis complices ?
TÉMOIGNAGE J'ai décidé d'appeler mon fils comme l'ex-mari de ma sœur
TÉMOIGNAGE Avant de fréquenter un homme mes chiens doivent l'approuver
Choc aux États-Unis ! Un joueur de football s'effondre subitement en plein match
Elle s'applique de l'autobronzant et fait une découverte qui va changer sa vie