Diabète : ce challenge minceur sur TikTok inquiète de plus en plus les médecins

Bangkok, Thailand - August 22, 2019 : iPhone 7 showing its screen with TikTok and other social media application icons. (Wachiwit via Getty Images)

Sur TikTok, un nouveau challenge inquiète les professionnels de santé. Il consiste à se mettre en scène en s’injectant de l’Ozempic, un médicament destiné aux personnes atteintes de diabète de type 2, pour… perdre du poids.

Ils sont en colère et le font savoir. Plusieurs médecins ont tiré la sonnette d’alarme après avoir visionné des vidéos sur TikTok dans lesquelles des internautes s’injectent de l’Ozempic, un médicament destiné aux personnes atteintes de diabète de type 2. Et ce, dans le but de perdre du poids car il agirait comme un "coupe faim". Seulement voilà : ces détournements ne sont pas sans risque pour la santé.

L’Ozempic peut entraîner des nausées et des vomissements mais peut également nuire plus gravement à l’organisme. "Le sémaglutide (Ozempic) peut entraîner des pancréatites aigües, des cancers de la thyroïde voire du pancréas, des constipations sévères allant jusqu'à l'obstruction intestinale, des réactions d'hypersensibilité ou des insuffisances rénales", a notamment expliqué le professeur Jean-Luc Faillie, responsable du Centre Régional de Pharmacovigilance, cité par France 3.

VIDÉO - Dr Christian Recchia : "Le diabète de type 2 est une épidémie qui touche presque 500 millions de personnes dans le monde"

Des problèmes d’approvisionnement

En parallèle, ces détournements engendrent des problèmes d’approvisionnement pour les patients diabétiques. Ainsi, pour éviter qu’ils ne fassent les frais d’une tendance "minceur", l'Agence de sécurité sanitaire recommande aux professionnels de réserver l'Ozempic uniquement aux diabétiques.

Pour rappel, le diabète est une maladie chronique caractérisée par la présence d’un excès de sucre dans le sang appelé hyperglycémie. Le diabète de type 2 survient généralement après l’âge de 20 ans, mais peut parfois apparaître dès l’adolescence, surtout en présence d'un surpoids. La Fédération internationale du diabète estime que 463 millions d'adultes (20-79 ans) en étaient atteints dans le monde en 2019. Ce nombre devrait atteindre 700 millions d'ici 2045.

VIDÉO - Diabète de type 2 : comment contrôler sa glycémie ? Les recommandations en vidéo de la HAS