Publicité

DGSI : un agent condamné à trois ans de prison pour avoir détourné près de 100 000 euros

La Direction générale de la Sécurité intérieure (DGSI) se serait bien passée de cette affaire. BFMTV et Mediapart dévoilent, mardi 6 février, qu’un agent de l’institution a été mis en examen pour détournement de fonds publics, faux et usages de faux. La justice l’a condamné à trois années de prison, dont six mois ferme en novembre 2022. Ce dernier a admis être l’auteur de ces commis entre 2009 et 2016. Des agents de la DGSI ont mené leurs investigations et constaté que le brigadier s’était rempli les poches. Il a touché plus de 92 000 euros.

BFMTV et Mediapart le décrivent comme un spécialiste de la cryptomonnaie. Ces agissements lui ont permis d’accumuler plus d’un million d’euros en monnaie virtuelle. Des agents ayant collaboré avec le mis en cause ont été placés en garde à vue. Cependant, ils n’ont pas été poursuivis devant la justice.

La DSGI a ouvert une enquête contre le condamné

Après avoir été informée des actes d’un de ses membres, la Direction générale de la Sécurité intérieure a diligenté une enquête, « à son initiative et au terme de procédures de contrôle interne qu'elle mène de manière régulière en son sein », comme l’expliquent BFMTV et Mediapart.

À lire aussi Nicolas Lerner, directeur de la DGSI : "La menace terroriste reste très élevée"

Le brigadier exerce depuis une vingtaine d’années dans le service de renseignements intérieur français. En plus de sa condamnation, il s’est vu interdire de façon définitive l’exercice de ses fonctions. À cela s...


Lire la suite sur LeJDD