"Vous devriez attendre que je sois morte" : Françoise Hardy, déroutante, cette réaction frontale racontée par un proche

Ce mardi 11 juin, c’est Thomas Dutronc qui a annoncé la mort de sa mère. Un message touchant. "Maman est partie", a écrit le chanteur sur son compte Instagram tout en partageant une photo le montrant bébé dans les bras de celle qui lui a donné la vie il y a 50 ans. La légende du cliché est accompagnée de cœurs. L’interprète de Tous les garçons et les filles s’est éteinte à l’âge de 80 ans après avoir lutté pendant des années contre un cancer. Au lendemain de la mort de Françoise Hardy, les réactions s’enchaînent. Ce mercredi 12 juin, c’est l’un de ses amis les plus proches qui a témoigné et qui a raconté les derniers mois de la vie de l’ex-idole yéyé.

Disparition de Françoise Hardy : "Elle attendait la mort"

Sur le plateau de France Inter, Didier Varrod, directeur de la musique de Radio France, est revenu sur le combat de Françoise Hardy contre un cancer lymphatique. "Les derniers mois de sa maladie ont été très difficiles pour elle. Elle attendait la mort", a-t-il lancé, ému. "C’est une femme qui a beaucoup beaucoup souffert ces dernières années mais qui était revenue de loin plusieurs fois. Elle avait failli partir au milieu des années 2010/2015. Elle avait frôlé la mort", a rappelé le producteur et animateur radio avec qui Françoise Hardy avait réalisé une série-documentaire pour France Inter baptisée Comment te dire Hardy. Une rétrospective de 60 ans de carrière.

Quand Françoise Hardy refusait qu’on lui (...)

Lire la suite sur Closer

Françoise Hardy victime d’une fausse couche : les réactions très surprenantes de Jacques et Thomas Dutronc
Lady Diana : divorcé et heureux, victoire pour son frère après des accusations de pédocriminalité
"J’aimerais tant qu’il…" : cette dernière volonté de Françoise Hardy sur la vie privée de son fils Thomas
Lorient : il se fait doubler dans une file au drive, sa vengeance est complètement disproportionnée
Ce pilote dévoile les deux façons d'empêcher un bébé de pleurer en avion