« Nous devons être un peu plus à l’écoute des Africains »

Pour se régénérer par rapport à l'Afrique, la France devra travailler plusieurs de ses approches, de l'éducation à la francophonie, en passant par la coopération économique. 
Pour se régénérer par rapport à l'Afrique, la France devra travailler plusieurs de ses approches, de l'éducation à la francophonie, en passant par la coopération économique.

Le monde est incontestablement à un tournant. Toutes les certitudes géopolitiques et géoéconomiques de ces dernières années sont en train de voler en éclats. Un nouveau monde est en train de naître autour de multiples questions de souveraineté et de volonté de renaissance de nombre de populations. Dans ce contexte, comment appréhender la relation entre la France et l’Europe avec l’Afrique ? Quel constat faut-il faire de la situation actuelle ? Comment trouver la bonne trajectoire pour construire ensemble si tant est que cela demeure un objectif partagé ? Grand connaisseur de l’Afrique, Alexandre Medvedowski préside le cabinet ESL & Network ainsi que l’Observatoire de l’intelligence économique français. Sans langue de bois, il a livré au Point Afrique ses réponses.

Le Point Afrique : Si vous aviez un commentaire à faire aujourd'hui de la situation en Europe, de la situation internationale, que diriez-vous ?

Alexandre Medvedowsky : La situation est extrêmement dangereuse. On est à un moment de notre histoire où la stabilité du continent européen est lourdement remise en question. L'acte d'agression de la Russie vis-à-vis de l'Ukraine, un pays non-membre de l'Union européenne et de l'Otan, fait peser des menaces extrêmement fortes sur la sécurité du continent européen et sur l'équilibre du monde. On est véritablement à un tournant du paysage géostratégique mondial, qui avait déjà évolué avec l'émergence d'une confrontation économique, politique et idéologique a [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles