Que devient Keri Russell, la star de Felicity ?

·1 min de lecture

C'est le 23 mars 1976 que Keri Russell voit le jour en Californie. Remarquée à l'adolescence alors qu'elle arpente les bacs à sable du Club Mickey aux côtés de Justin Timberlake et Britney Spears, elle obtient son premier rôle en 1992 dans le long-métrage Chérie, j’ai agrandi le bébé. Puis elle participe à plusieurs feuilletons et téléfilms, mais connaît finalement la consécration en interprétant entre 1998 et 2002 le rôle principal dans la série Felicity. Elle remporte pour ce rôle le Golden Globe de la Meilleure actrice. Elle se retire des plateaux à l'arrêt de la série pour se consacrer à une carrière théâtrale. En 1999, elle choque le public en coupant ses boucles blondes qui la rendaient reconnaissable entre mille, une façon sans doute de rentrer dans l'âge adulte.

En 2005 elle fait son retour au cinéma où elle apparaît régulièrement jusqu'en 2013. On la voit notamment dans Mission: Impossible 3, Waitress ou August Rush. En coulisses, l'actrice est alors mariée à un entrepreneur, Shane Deary, avec lequel elle accueille deux enfants, River Russell et Willa Lou nés en 2007 et 2012.

En 2013, la comédienne revient sous la lumière des projecteurs en incarnant l'un des deux personnages principaux de la série d'espionnage The Americans aux côtés de l'acteur Matthew Rhys. Elle divorce de Shane Deary et entame dans la foulée une histoire d'amour avec son partenaire à l'écran. En 2016 en plein succès de la série, les acteurs accueillent leur premier enfant, un petit garçon prénommé (...)

Lire la suite sur le site de Voici

PHOTO David Mora (Scènes de ménages) beau-papa plein d'amour : sa compagne publie un adorable cliché
Cécile Bois explique pourquoi elle était absente aux obsèques de Robert Hossein
Décès de Bobby Brown Jr. : les circonstances de la mort du beau-fils de Whitney Houston dévoilées
Procès d'Ernst August de Hanovre : le mari de Caroline de Monaco plaide non coupable
PHOTO Maeva Ghennam au plus mal : victime de violentes douleurs, elle craint pour la suite