Que devient Armande Altaï, l'ex-prof de chant de Star Academy ?

·1 min de lecture

Son visage est familier pour bon nombre de téléspectateurs. Armande Altaï s'est fait connaître du grand public entre 2001 et 2003, en tant que professeure de chant dans les trois premières saisons de l'émission télévisée Star Academy diffusée sur TF1. En 2008, la chanteuse est revenue au sein du programme en tant que directrice. Désormais, celle qui fêtera son 77ème anniversaire ce jeudi 20 mai, se fait plus discrète médiatiquement. Mais elle n'a pas pour autant abandonné sa passion pour la musique. Bien au contraire. Armande Altaï continue de transmettre son savoir et ses conseils vocaux au sein de l'association La Classe d'Armande Altaï.

En partenariat avec le Centre de Danse du Marais situé dans le centre de Paris, Armande Altaï propose des cours de chant collectifs, avec présentation d'un spectacle en fin d'année. Les cours peuvent également se faire de façon individuelle. Elle a également élargi son enseignement à l’expression scénique, au théâtre et à la sophrologie. L'ex-directrice de la Star Academy dispense aussi des master-classes à Paris, mais aussi en province.

À bientôt 77 ans, Armande Altaï continue de travailler. Et pour cause, sa situation financière ne lui accorde que peu de répit. "Je n'ai pas d'argent. J'ai 900 euros de retraite. C'est ça les artistes marginaux. Et je serai obligée de travailler jusqu'à la mort, mais il n'y a pas de problème. Je ne gagne pas tellement d'argent", avait-elle précisé sur Non Stop People en mars dernier. Elle avait également expliqué (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Le saviez-vous ? Mélanie Maudran (Un si grand soleil) a été en couple avec un ex de Sophie Marceau
Louis Spencer, cousin sexy de William et Harry : pourquoi il est l'un des célibataires les plus convoités du gotha
Douche froide pour Meghan Markle et Harry : la famille royale snobe leur anniversaire de mariage
Mariage de Meghan Markle et Harry : une ruine et une arnaque pour Charles
Máxima des Pays-Bas touchante sur le suicide de sa soeur : "Nous avons essayé de l’aider"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles