Devenir nomade numérique pendant ses études : un choix payant

Photo Dmitrii Vaccinium / Unsplash / CC

Louise Truman a le goût du voyage depuis l’adolescence. Après une expédition scientifique au Groenland au collège et l’ascension du Kilimandjaro au lycée, c’est maintenant depuis le Vietnam que la jeune femme raconte son parcours au site du magazine Newsweek. Âgée de seulement 22 ans, la jeune Britannique vit principalement de ses revenus dégagés en tant que créatrice de contenu sur la plateforme TikTok.

Louise Truman a terminé le lycée en 2019 et a entamé sa licence en histoire et en espagnol au King’s College, à Londres. En 2020, comme pour tous les étudiants, ses cours se sont tenus à distance, quelques mois après sa rentrée dans l’enseignement supérieur.

Même si la pandémie a été dure pour moi mentalement, je n’avais jamais eu une telle chance d’investir en moi-même. Pendant les six mois de confinement […], j’ai mis toute mon énergie dans la construction de mon réseau sur LinkedIn.”

Juste après le lycée, elle a commencé à travailler en parallèle de ses études en tant qu’assistante dans le marketing digital. Lorsque ses cours sont passés en distanciel, son travail aussi. La jeune femme en a donc profité pour cumuler deux jobs en free-lance dans le même domaine tout en suivant ses cours en ligne, et elle s’est entourée de mentors. Elle s’est également lancée dans “un projet de mobilité sociale pour aider les étudiants à l’université”.

En 2021, elle avait déjà un revenu stable. “Je n’avais jamais vu autant d’argent de ma vie […] J’ai même fait un mois à cinq chiffres. Tout venait entièrement de mon travail en marketing et de mes investissements – particulièrement de la vente d’actions de sweat equity [un type d’action généralement utilisé dans les start-up et réservé aux employés d’une entreprise. L’action leur est vendue à bas prix, ce qui rend l’intérêt plus important]”, explique-t-elle.

Les réseaux sociaux : une source d’argent inestimable

Grâce à ses revenus, elle a pu commencer à voyager lorsque les frontières ont rouvert cette année-là, notamment au Costa Rica, en Tanzanie et en Corée du Sud.

[...] Lire la suite sur Courrier international

Sur le même sujet :