"Devant la statue de Saint-Joseph, il a baissé ma culotte" : une auditrice violée craque face à Pascal Praud bouleversé

Pascal Praud est un journaliste qui évoque des sujets d'actualité dans son émission, Les auditeurs ont la parole, sur RTL. Ce mardi 8 novembre, c'est Nadia, une auditrice, qui a souhaité se confier à l'antenne. Agée de 53 ans aujourd'hui, elle a eu le droit à six minutes pour évoquer le viol dont elle été victime lorsqu'elle était jeune. Les faits remontent puisqu'elle n'avait que 12 ans. La jeune Nadia venait de faire sa communion solennelle dans son visage quand elle a été agressée par un prêtre dans une église. "Ca fait toujours mal !", a-t-elle d'abord affirmé, en larmes. Sans être coupée par Pascal Praud, elle a ensuite livré un témoignage bouleversant. "Il est descendu le long de mes fesses... Il a mis sa main dans ma culotte et il a touché mon sexe en disant : 'Il ne faut pas que les garçons touchent ça", a-t-elle poursuivi avant d'ajouter : "Mais moi je vais te pénétrer le Saint-Esprit par ton corps". Une journée traumatisante que Nadia n'a jamais oubliée. "Il m'a basculé sur le banc, devant la statue de Saint-Joseph. Il a baissé ma culotte. Il s'est mis à genou. Il m'a pénétrée par trois fois. Il m'a mis la main sur la bouche", s'est-elle souvenue.

Nadia pensait avoir vécu le pire mais ce ne fut pas le cas. En effet, son calvaire ne s'est pas arrêté là puisque ce sont plusieurs enfants qui ont participé à un pèlerinage avec ce prêtre et des curés. Toujours en larmes, elle a expliqué la manière dont ces hommes d'église ont (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Mort de Kevin : au mauvais endroit au mauvais moment, son jogging se termine dans le sang
Une bagarre éclate à un mariage : il tue plusieurs invités avec sa voiture
L'infirmière d'une maison de retraite prend de douloureuses libertés avec le pied d'un vieux pensionnaire
Recluse depuis 8 ans, une fillette ne serait jamais sortie de la maison de ses grands-parents
Une maman dévoile comment elle différencie ses triplés identiques et c'est impressionnant