Devant ses partisans, Donald Trump traite Joe Biden d'«ennemi de l'Etat»

L'ancien président américain Donald Trump a qualifié son successeur Joe Biden d'"ennemi de l'Etat" devant ses partisans, fustigeant aussi la perquisition du FBI dans sa résidence de Floride , lors d'un meeting de campagne pour les élections de mi-mandat, samedi soir en Pennsylvanie. "C'est lui, l'ennemi de l'Etat", a lancé le milliardaire républicain devant la foule, répondant aux virulentes attaques de Joe Biden, qui avait affirmé deux jours plus tôt que Donald Trump "et les républicains MAGA" (Make America great again) représentaient "un extrémisme qui menace les fondations mêmes de notre République"."Son discours n'était que haine et colère", a dénoncé Donald Trump, accusant Joe Biden d'avoir dépeint ses partisans en "menaces pour la démocratie" et "en ennemis de l'Etat". "L'ennemi de l'Etat, c'est lui, et le groupe qui le contrôle", a poursuivi l'ancien président, dans cet Etat clé de Pennsylvanie pour les élections de mi-mandat le 8 novembre, où le contrôle des deux chambres sera